bratata
A+ A- A
Aucune notice dans le panier
Identification OPAC

logo-vide-413px

Médiathèque de Coquelles

Mon panier

Aucune notice dans le panier

Mon compte

Identification OPAC

Comment s'inscrire ?

  • Imprimer
  • E-mail

Une inscription est nécessaire pour emprunter des documents.

Une pièce d'identité et un justificatif de domicile sont demandés pour effectuer l'inscription. Les enfants sont inscrits sous autorisation parentale.

Lors de l'inscription, une carte nominative est fournie, sa présentation est obligatoire pour tout emprunt de document.

 Tarifs  des abonnements à l'année :

Coquellois :

- 2 euros pour les mineurs

- 4 euros pour les adultes

Autres communes :

- 4 euros pour les mineurs

- 8 euros pour les adultes

Prêts autorisés par abonnement :

  • 3 livres
  • 3 CD de musique
  • 3 revues
  • 1 DVD ou 1 Blu-Ray
  • 1 CD ROM

Les prêts sont valables pour une durée de 15 jours, les quotas par support sont fixes et définitifs, aucun dépassement est autorisé. Concernant les nouveautés, la seule limitation concerne les revues, le dernier numéro d'un magazine n'est pas empruntable.

 Réservations :

En parallèle des prêts, vous pouvez également réserver des documents. Les quotas sont identiques à ceux des prêts, par contre vous êtes limités à une nouveautés par support.

  • 3 livres (dont 1 nouveauté)
  • 3 CD de musique (dont 1 nouveauté)
  • 3 revues (dont 1 nouveauté)
  • 1 DVD (dont 1 nouveauté)
  • 1 CD ROM (dont 1 nouveauté)

Une innovation vous est proposée, vous pouvez désormais réserver depuis le portail de la médiathèque tous les documents, qu'ils soient disponible ou en prêt.

Prolongation :

Autre amélioration de nos services, vous avez maintenant la possibilité depuis votre compte adhérent sur le portail de prolonger vos prêts. Vous avez droit à une prolongation de 15 jours pour chaque document. Pour tout autre cas particulier, il conviendra de contacter le personnel de la médiathèque par courriel ou par téléphone.

 

"Un livre a toujours deux auteurs : celui qui l'écrit et celui qui le lit." Jacques Salomé