bratata
A+ A- A
Aucune notice dans le panier

logo-vide-413px

Médiathèque de Coquelles

Mon panier

Aucune notice dans le panier

Mon compte

Le Café Littéraire de Janvier 2018

  • Imprimer
  • E-mail

caf lit janvier 2018 1

Le Café Littéraire a eu lieu le vendredi 12 janvier 2018 de 14h à 16h00. Quinze personnes sont venues partager leurs coups de coeur livresques autour d'une tasse de café et dans la convivialité. Vous les trouverez en partie ci-dessous.

caf lit janvier 20182

Francine a été la première à ouvrir la séance. Le roman de Michel Bussi : On la trouvait plutôt jolie lui a plu. Nicole l'a lu aussi. Elle a pu échanger son avis sur  La femme du monstre de Jacques Expert car de plusieurs personnes du café littéraire l'on déjà parcouru. La vérité sur l'amour de Kristan Higgins est bien, c'est mignon. Selon Martine, Nuits à haut risque de Marie-Bernadette Dupuy est pas mal. L'auteur passe au genre policier avec les enquêtes de Maud Delage. Le Livre de Valérie Tong Cuong : Pardonnable, impardonnable lui a beaucoup plu. Il y a beaucoup de sentiments, de non dit. Même si la fin du livre La théorie des six de Jacques Expert est prévisible, c'est bien. Il y a du suspense. Les nouvelles de Karine Giebel : D'ombre et de silence sont bien. Jeanne a aimé aussi, c'est super beau ! Pars avec lui d'Agnès Ledig est bien écrit : un roman qui fait du bien.

caf lit janvier 2018 livres1

Joëlle a trouvé la fin de Pénitence de Philippe Kerr bizarre. Seul dans Berlin de Hans Fallada est un livre fort. Celui-ci vient d'être adapté au cinéma. Elle a lu avec plaisir le T4 de The Edge of Nowhere : Les lumières de l'île et Passé sous silence de Anne Perry. Nelly n'a pas aimé Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon. C'est très sec. L'auteur s'adresse à la personne qui a fait le rapport à l'avocat dans l'affaire Patricia Hearst. Adieu de Jacques Expert est un livre psychologique. On rentre dans la rivalité entre le commissaire et le commissaire divisionnaire. Aux livres exquis de Fanny Vandermeersch est gentil, tout doux. Viscère de Mo Hayder est très très noir.

caf lit janvier 2018 livres2Selon Ghyslaine, La villa rouge de James Patterson et David Ellis se lit facilement, c'est pas mal, plus un suspens qu'un thriller. Tous au gîte ! de Monika Peetz est très léger et plein d'humour. Le prince de Conchinchine de Jean-François Parot est intéressant. Les enquêtes de Nicolas Le Floch sont toujours bien romancés sur un fonds historique bien réel. Jeanne a aimé Une fois dans ma vie de Gilles Legardinier. C'est plutôt drôle. Par contre elle n'a pas aimé Tenebra Roma de Donato Carrisi. On comprend pas trop bien. Après la fin de Barbara Abel est aussi bien que le premier tome. C'est toujours diabolique ! La Reine du bal de Mary Higgins Clark et Affaire Burke se lit rapidement.

caf lit janvier 2018 livres3

La chance du perdant de Christophe Guilaumot est bien fait. Les loyautés de Delphine Le Vigan se lit comme une nouvelle. Nicole a lu divers ouvrages dont Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus ; Une famille trop parfaite de Rachel Abbott et La ligne de partage de Nichola Evans. Le premier café littéraire s'est clôturé par une dégustation de galettes des rois. Nicolas et Joëlle ont eu les fèves !

caf lit janvier 2018 livres4

Commentaires   

0 # vandermeersch fanny 01-02-2018 10:43
Quel plaisir de voir qu'il a été question de mon roman "Aux livres exquis" : merci beaucoup !
Fanny.
Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler à l’administrateur

"La vraie lecture commence quand on ne lit plus seulement pour se distraire et se fuir, mais pour se trouver." Jean Guéhenno