bratata
A+ A- A
Aucune notice dans le panier
Identification OPAC

logo-vide-413px

Médiathèque de Coquelles

A la une

A la une - Diapositive 1 sur

ateliers yoga tap

Ateliers découvertes du Yoga proposés par Aline Delbart

4/07/17

  Aline Delbart a réalisé l'exposition " Être là... ou l'art de...

PIEGEE SIGURDARDOTTIR

Piégée de Lilja Sigurdardottir

25/07/17

Avis d'une lectrice du café littéraire : " Sur que vous rentrez chez vous et...

avis du cafe litteraire internet

Le Café Littéraire de Septembre 2017

16/09/17

Le Café Littéraire a eu lieu le vendredi 15 septembre 2017 de 14h à 16h00. Quatorze...

bandeau still alice

Projection du film Still Alice

4/10/17

Les mercredis 6 et 13 septembre 2017 et le samedi 23 samedi 2017, le film Still Alice était...

bandeau 1 alzheimer

Conférence sur la maladie d'Alzheimer

4/10/17

  La médiathèque a accueilli de 2 au 27 septembre 2017 l'exposition "Combat contre l'oubli...

caf lit 1 20 octobre 2017

Le Café Littéraire d'Octobre 2017

21/10/17

Le Café Littéraire a eu lieu le vendredi 20 octobre 2017 de 14h à 16h00. Treize personnes...

KEN FOLLETT LA COLONNE DE FEU

Une colonne de feu de Ken Follett

21/10/17

Avis d'une lectrice du café littéraire : « Passionnant… sur les guerre de religions : la...

EMPRISE VALERIE GANS

Emprise de Valérie Gans

3/11/17

Avis d'une lectrice du café littéraire : « L’auteur a vécu trois ans à Riyad en Arabie...

JEAN MARIE PONTAUT SOUS LES JUPES DE LA V

Sous les jupes de la Ve de Jean-Marie Pontaut

3/11/17

Avis d'une lectrice du café littéraire : « Toutes les affaires évoquées dans ce livre,...

LA TRESSE COLOMBANI

La tresse de Laetitia Colombani

8/11/17

Avis d'une lectrice du café littéraire : " Trois beaux portraits de femmes. Trois femmes qui,...

Carrousel des Nouveautés

Carrousel OPAC

Carrousel des Nouveautés

Carrousel OPAC

Mon panier

Aucune notice dans le panier

Mon compte

Identification OPAC

"Au festin de la lecture, on ne mange pas tous les livres avec le même appétit, au même rythme : avec celui-ci on pinoche et celui-là on l'engloutit."  Bernard Pivot